Qui sommes-nous ?

GIF - 14.7 ko

Fondée en 1998, suite à la rédaction d’un éditorial du Monde diplomatique : « Désarmer les marchés » (décembre 1997), Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne) promeut et mène des actions de tous ordres en vue de la reconquête, par les citoyens, du pouvoir que la sphère financière exerce sur tous les aspects de la vie politique, économique, sociale et culturelle dans l’ensemble du monde.

Attac se revendique comme un mouvement d’éducation populaire tourné vers l’action, considérant que le premier outil pour changer le monde est le savoir des citoyens. Attac produit analyses et expertises, organise des conférences, des réunions publiques, participe à des manifestations…

Fin 2010, Attac est présente dans une cinquantaine de pays, chaque organisation nationale étant autonome et devant simplement adhérer à la plateforme internationale ; Attac France compte près de 10 000 membres et plus de 170 comités locaux.

L’association est dirigée par un conseil d’administration de 42 membres élus par les adhérents, et dispose de l’expertise d’un conseil scientifique de 110 membres.

Qui sommes-nous ?

GIF - 14.7 ko

Fondée en 1998, suite à la rédaction d’un éditorial du Monde diplomatique : « Désarmer les marchés » (décembre 1997), Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne) promeut et mène des actions de tous ordres en vue de la reconquête, par les citoyens, du pouvoir que la sphère financière exerce sur tous les aspects de la vie politique, économique, sociale et culturelle dans l’ensemble du monde.

Attac se revendique comme un mouvement d’éducation populaire tourné vers l’action, considérant que le premier outil pour changer le monde est le savoir des citoyens. Attac produit analyses et expertises, organise des conférences, des réunions publiques, participe à des manifestations…

Fin 2010, Attac est présente dans une cinquantaine de pays, chaque organisation nationale étant autonome et devant simplement adhérer à la plateforme internationale ; Attac France compte près de 10 000 membres et plus de 170 comités locaux.

L’association est dirigée par un conseil d’administration de 42 membres élus par les adhérents, et dispose de l’expertise d’un conseil scientifique de 110 membres.

  • Vaccin obligatoire en Afrique ?

    15 octobre, dans le blog Groupe Afrique

    Togo, Bénin, et maintenant le Nigeria. Il peut y avoir bien d’autres pays que j’ignore. Les histoires de vaccin obligatoire, pour se faire légaliser un diplôme, pour avoir accès à un quelconque service public, sont devenues légion en Afrique.
    Fondamentalement est-ce normal ? Est-ce indiqué pour des vaccins qui ont bénéficié de l’indulgence des États, pour suivre un processus accéléré à cause du contexte sanitaire ? Surtout de la part de gouvernants africains qui ne savent pas combien coûte un microscope... (...)

  • Un incontestable succès internationaliste !

    9 octobre, dans le blog Groupe Afrique

    Ce samedi 2 octobre, s’est tenu à Grabels le colloque du comité pour l’annulation des sommets France Afrique.
    Durant une journée entière, pas moins de 15 intervenants se sont succédés devant une centaine de personnes, pour dénoncer chacun des aspects des relations de domination entre les compagnies et l’Etat français d’un côté, et les Etats africains francophones, représentant des millions d’Africains de l’autre.
    Ces discussions ont été placées sous le signe de la solidarité (...)

  • Retour de l’AG de Romeurope Marseille 2021

    26 septembre, dans le blog Groupe Discriminations-Démocratie

    Les Roms et Tsiganes qui vivent dans des bidonvilles sont les personnes les plus frappées par la pauvrophobie et le racisme (conjonction fréquente de deux agressions fortes).
    Et ce aussi bien en termes d’insultes racistes (« au-dessus de la surface de l’eau » si l’on prend l’image de l’iceberg) que de discriminations structurelles et factuelles répétées (en dessous de la surface, donc moins visibles). L’accès aux droits se transformant systématiquement en portes fermées et en discriminations contre les (...)

  • Fin du Rapport Doing Business (Banque mondiale)

    24 septembre, dans le blog Groupe Afrique

    Des irrégularités profondes auraient définitivement convaincu le groupe de la Banque Mondiale à mettre fin à la publication du Rapport Doing Business.
    Cet outil censé être une référence en termes de promotion du climat des affaires dans le monde par des gouvernements, a été une arme de discrimination, d’isolement et de règlement de comptes contre certains pays, souvent insoumis à l’égard des diktats des institutions de Bretton Woods et surtout des poids lourds de la finance internationale. « ...Parce (...)

Crédits et mentions légales . Propulsé par SPIP . Conception : ATTAC France . Design & Réalisation : LEKTUM .