À propos du blog

Pour l’abolition du néo-colonialisme 

Pour l’émancipation des peuples d’Afrique

Tant par les composantes de la coopération, de l’immigration que de manière plus indirecte par l’histoire des DOM, les questions africaines sont au cœur des rapports Europe-Afrique et des rapports Monde-Afrique. Sur le continent, la dimension arabo-africaine se manifeste entre autres à travers la gestion des frontières et le partage de ressources naturelles. Malgré les préjugés et les censures, l’actualité franco-africaine s’invite aussi régulièrement dans les médias.

Domination (inter) impérialiste, persistance du néo-colonialisme en particulier sous sa forme mafieuse, celle de la Françafrique, crise systémique du capitalisme…, ces différents facteurs interfèrent dans l’exacerbation des problèmes structurels à résoudre en Afrique. La nécessité s’impose de démocratiser les relations Nord-Sud et de refonder le modèle international de développement. En particulier par la prise en compte des réalités culturelles africaines et par des démarches solidaires à l’égard des peuples en lutte pour la souveraineté de leurs pays.

Pour toutes ces raisons, le renforcement d’une capacité d’expertise dans ce secteur contribue à la construction du mouvement altermondialiste. Il contribue également au travail d’éducation populaire à mener en France même, pour la promotion de la diversité et du dialogue des cultures.

Tels sont les objectifs du groupe Afrique au sein de la Commission Internationale (CI) et en collaboration avec les Attac d’Afrique, les membres fondateurs d’Attac France spécialisés dans ce champ, les organisations associées…Ce blog ambitionne de devenir un lieu d’information plurielle et de concertation constructive et respectueuse entre les militants et sympathisants des causes du continent africain dans sa globalité.

- Résolution n°8, Pour une refonte de la politique française en Afrique (AG d’Attac, Lyon, 2007)
http://www.France.attac.org/spip.php?article7406#outil_sommaire_7

- Résolution du CA (avril 2008) sur la situation actuelle du continent africain, dans le contexte de la crise alimentaire mondiale
http://www.france.attac.org/spip.php?article8412

- Liste de discussion du groupe Afrique
fr_cc_gtafrique@attac.org

- Archives
http://www.france.attac.org/spip.php?rubrique1066

  • Sénégal : Pour le respect de la Constitution et de la parole donnée

    2 novembre, par Groupe Afrique

    Lettre ouverte de la société civile sénégalaise
    À son Excellence Monsieur Macky Sall, président de la République du Sénégal
    Nous, citoyens sénégalais, mouvements citoyens, organisations de la société civile, organisations politiques, vous invitons solennellement à ne pas présenter votre candidature à l’élection présidentielle de 2024, par respect pour la parole donnée et par respect pour l’interprétation claire et sans équivoque que vous n’avez cessé de donner de notre Constitution.
    Vous avez prouvé votre volonté de renforcer nos acquis démocratiques en confirmant la limitation du nombre de mandats (...)

  • Le pays de Sankara se réveille t’il à nouveau ?

    3 octobre, par Groupe Afrique

    En janvier dernier, le coup d’Etat de Damiba, adoubé par l’UEMOA/CEDEAO, avait suscité beaucoup d’interrogations dans les milieux patriotiques burkinabè et panafricains.
    La Françafrique avait œuvré à récupérer cette mise à l’écart du président élu, Roc Kaboré, en réponse à la condamnation salvatrice et libératrice des assassins de feu Thomas Sankara. Le prétexte de ce coup d’Etat était la dégradation de la situation sécuritaire du pays, de plus en plus infesté par les djihado-terroristes chassés par la contre-offensive progressivement victorieuse de l’armée malienne, dirigée par le président de la transition (...)

  • Colonisation et interventions : une constante de la doctrine militaire de la France

    2 octobre, par Groupe Afrique

    « La doctrine militaire est une construction intellectuelle qui formule le savoir jugé nécessaire et suffisant pour guider les personnels militaires dans leur action. » (1)
    Elle donne un cadre à ce qui est militairement possible selon les politiques de défense et les objectifs géopolitiques du gouvernement, les projections des armées de terre, de mer et de l’air et les armements proposés par le complexe militaro-industriel. Une doctrine évolutive selon la situation intérieure et internationale, le degré d’intensité des guerres engagées ou potentielles et les développements technologiques et (...)

  • Ambassade de France : la maffia des visas

    5 septembre, par Groupe Afrique

    L’ambassade de France au Sénégal et le gouvernement du Sénégal mentent aux demandeurs de visa particulièrement aux demandeurs de visa qui veulent étudier en France.
    Le problème de la délivrance des visas par l’ambassade de France au Sénégal n’est pas un problème de déficit de personnel, de durée de journée de travail et tutti quanti.
    Le problème, c’est que la France vole les bacheliers voulant étudier en France avec la complicité du gouvernement du Sénégal.
    Les frais de Campus France sont passés de 50.000 FCFA en 2016 à 75.000 FCFA en 2017. Les demandeurs de visas sont passés de :
    6500 en 2016
    12000 en (...)

  • Gestion de l’eau au Sénégal

    30 août, par Groupe Afrique

    L’enfer des Noirs fait le paradis des Toubabs français...
    Depuis que SUEZ, entreprise française, a corrompu le gouvernement du Sénégal en commençant par le ministre et beau-frère du président Macky Sall et qu’elle a gagné l’exploitation de l’eau dans les zones urbaines dans des conditions nébuleuses, aucun investissement n’a été fait.
    Depuis que la française SUEZ gère l’hydraulique urbaine, elle a fourgué un matériel obsolète et inutile à la Sen’Eau, d’un coût de 7 milliards de FCFA.
    Depuis que la française SUEZ gère l’hydraulique urbaine au Sénégal, elle fait venir au Sénégal des Toubabs pour des missions (...)

  • L’Afrique mon continent

    30 août, par Groupe Afrique

    Pétrole et gaz : d’après des géologues américains de la US geological survey, le potentiel du bassin de Taoudeni (Mauritanie, nord du Mali, nord ouest du Niger), du bassin des Oulliminden (est du Mali, nord du Niger) et du bassin du Tchad (est du Niger) renferment un potentiel d’hydrocarbures d’au moins 100 milliards de barils de pétrole et de 225 000 milliards de mm.3 de gaz naturel.
    Valeur au prix courant moyen de 80$/bbl sur les marchés mondiaux : 8000 milliards de dollars US, soit près de 4 millions de milliards de francs CFA (4.000.000 milliards de francs CFA) l’équivalent du Produit intérieur (...)

  • Saisine du Conseil de Sécurité de l’ONU contre la France par le Mali !

    30 août, par Groupe Afrique

    La diplomatie sénégalaise entre grandeur et méandre !
    Alors que l’ensemble des nations s’attendent à ce que le Conseil de Sécurité statue sur la question du Mali, le président sénégalais se propose en médiateur entre la France et le Mali. Pourquoi une telle irruption de la diplomatie sénégalaise dans la gestion de la crise entre la France et le Mali ? Est ce que la visite hautement médiatisée tant au Mali qu’au Sénégal du président Sall procède de cette entreprise ? En tout cas, c’est également burlesque que nous suivions la cheffe de la diplomatie sénégalaise, se réjouir du fait que le Conseil de (...)

  • Impérialisme et classisme : résistance des peuples d’Afrique

    4 mai, par Groupe Afrique

    A propos de « Résistances africaines à la domination néocoloniale », livre collectif dirigé par Martine Boudet du Conseil Scientifique d’ATTAC, et publié aux éditions du Croquant en 2021 (1).
    Il faut sans doute rappeler que le néocolonialisme comme l’impérialisme est multiforme (politique, économique, militaire, culturel) mais surtout classiste, il est le fait du pouvoir des classes sociales dominantes de France, le peuple-classe étant largement innocent dans l’affaire. En Afrique, la classe dominante des USA pratique un impérialisme « par l’arrière », de vigilance sur l’action des « seconds (...)

  • Pour la 2e indépendance des pays africains

    30 avril, par Groupe Afrique

    Abolition du néocolonialisme francophone -Contribution pour le rapport d‘orientation d’Attac (2022-2025)
    Une nouvelle séquence historique sur l’axe Sud-Nord Les événements se succèdent dans de nombreux pays d’Afrique francophone, et dans leurs relations avec l’ancienne métropole : relations Rwanda-France relancées après la remise du rapport Duclert pointant les lourdes responsabilités de l’Etat français dans le génocide des Tutsis en 1994 , deux coups de force militaires au Mali en un an, sanctionnés par Paris et l’Union africaine notamment au nom de la « guerre contre (...)

  • Opération extérieure au Mali et au Sahel (Lettre ouverte)

    2 mars, par Groupe Afrique

    Il est peu de dire notre étonnement, pour ne pas dire notre indignation, à l’écoute de l’intervention de Jean-Luc Mélenchon à l’Assemblée nationale, le 22 février dernier, concernant les suites de l’opération militaire française (Barkhane) au Mali et au Sahel. Lecture Au Mali, le crève-coeur
    par JEAN-LUCLENCHON https://youtu.be/tbwOoMc2Fw0
    Les contradictions qui s’y manifestent semblent montrer que le positionnement de votre organisation sur la question de la décolonisation en Afrique subsaharienne n’est pas sûr ni fiable. Ce dont peuvent profiter les droites de toutes (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80

Crédits et mentions légales . Propulsé par SPIP . Conception : ATTAC France . Design & Réalisation : LEKTUM .