À propos du blog

Paix, parce que la guerre est une absurdité, parce qu’elle est dictée par les conflits d’intérêts des puissants et qu’elle bénéficie aux marchands d’armes. Les peuples n’ont rien de fondamental qui les opposent au point de s’entre tuer, leur intérêt commun est de coopérer pour le bien de l’humanité.

Mutation, car notre vieux monde se meurt, qu’il est en train de se détruire lui-même, par une course effrénée à une croissance désormais absente de nos contrées, par la consommation et le gaspillage de ressources que nous savons finies et épuisables. La raison ? son seul critère de choix est le critère économique, voire le critère de la rentabilité actionnariale. Il faut faire cesser cette domination de l’économique sur nos vies.

Je rappellerai à ce sujet René Passet (« l’économique et le vivant ») et Susan Georges (« leurs crises, nos solutions ») qui proposent d’inverser l’ordre d’importance des sphères concentriques qui dominent notre monde (finance, économie, société, planète).

C’est un renversement de notre monde qu’il faut, une mutation, qui à partir de ce qui est et des germes déjà présents, générera quelque chose de radicalement différent, où le « bien-vivre » sera la règle commune.

  • Régénérer la planète, redonner vie aux sols et sauver le climat

    31 janvier, par Daniel Hofnung

    L’attention portée au rôle des gaz à effet de serre dans le réchauffement climatique occulte le fait que d’autres interventions humaines mettent aussi en danger notre existence même : la destruction de la vie biologique des sols par l’agriculture productiviste actuelle, l’assèchement des sols et leur pollution. Des solutions existent pour redonner vie aux sols en rompant avec le système agricole actuel, elles permettent de plus, avec l’arrêt des émissions, de revenir à une atmosphère pré-industrielle et de stopper le réchauffement climatique. Et d’engager une mutation qui tourne la page de l’anthropocène. (...)

  • L’action des régions sur l’hygrométrie de l’air

    27 juillet 2017, par Daniel Hofnung

    J’ai longtemps hésité à mettre ces observations en ligne, sachant le sujet polémique et ne sachant pas comment les présenter. Avec l’arrivée de l’été, il m’a semblé nécessaire de diffuser cette information, qui pose beaucoup de questions et pourrait être dérangeante ; j’ai finalement opté pour une présentation relativement humoristique.
    Il peut paraître étonnant que l’hygrométrie de l’air puisse entrer dans les pouvoirs des régions.
    Pourtant, une preuve manifeste en a été donnée à travers des observations que j’ai pu faire, lors des derniers jours de la canicule de fin juillet début août 2016, et qui ont donné (...)

  • L’eau en pleine lumière

    1er janvier 2017, par Daniel Hofnung

    J’avais rencontré Judith D. Schwartz l’an dernier, lorsqu’elle était venue à Montreuil pour le week-end des alternatives, au milieu de la COP 21. De nombreux ateliers étaient organisés, dont trois par l’European Water Movement. Judith a assisté à celui sur « eau et climat », à l’initiative de la Coordination Eau Île de France, avec la participation de Michal Kravcik de Slovaquie et de Rajendra Singh, du Rajasthan (Inde). Elle m’a prévenu alors de la sortie prochaine d’un livre qu’elle écrivait sur ce sujet.
    Je l’ai commandé, puis lu. Ce livre est remarquable, il passe de la description d’alternatives (...)

  • il est temps de passer à la régénération de la planète

    27 mai 2016, par Daniel Hofnung

    La déforestation, le surpompage dans les nappes phréatiques, l’agriculture intensive, l’imperméabilisation de surfaces toujours plus grandes par la croissance urbaine vont tous dans le même sens : l’assèchement des sols.
    Ils ne font que poursuivre une action débutée depuis des millénaires avec l’invention de l’agriculture, qui modifie profondément le cycle de l’eau et agit sur le climat.
    La mauvaise nouvelle est que ce processus conduit à la désertification.
    La bonne nouvelle, est qu’il est réversible, et qu’en restaurant le cycle de l’eau il est possible de régénérer la planète.
    De nombreux exemples (...)

  • un avenir bleu et juste est possible

    17 décembre 2015, par Daniel Hofnung

    Alors que la COP 21 venait à peine de commencer, Maude Barlow a posé des questions qui n’étaient pas à l’ordre du jour de la conférence : celle du défi absolu posé par la croissance de mégapoles où le droit à l’eau n’est pas respecté, celles de la crise écologique avec des fleuves exploités à mort qui ne se jettent même plus dans la mer, celle du surpompage des eaux souterraines à un niveau tel que les aquifères les plus importants se vident, celle de la dévastation des cycles hydrologiques par la destruction des grandes forêts. Ces atteintes aux écosystémes ne sont pas liées au cycle du CO2, la conférence les (...)

  • Eau et climat, place aux alternatives

    6 novembre 2015, par Daniel Hofnung

    Le processus issu de la conférence de Kyoto se préoccupe de l’effet des gaz à effet de serre sur le climat, et pose la légitime question de leur diminution dans l’atmosphère, donc la nécessité de rompre avec les énergies fossiles.
    Un autre processus est ignoré : celui de l’influence du cycle de l’eau, avec d’un côté sa perturbation qui dégrade le climat, de l’autre sa restauration pour le recouvrer. Il nous ouvre pourtant des perspectives d’action pour régénérer la planète.
    La communauté internationale, après le sommet de Rio de 1992 a pris en charge la lutte contre ce qui apparaissait comme un lent et (...)

  • Les banques et le financement de la course aux armements

    25 août 2015, par Daniel Hofnung

    un atelier autogéré se déroulera à l’université d’été 2015 d’ATTAC sur ce sujet, le jeudi 27 août de 12 h à 14 h, il sera animé par Silène Théobald, étudiante membre d’ICAN et Patrice Bouveret de l’observatoire des armements. L’article ci-dessous avait été rédigé pour figurer dans le « livre noir des banques », mais n’a pu finalement y être inclus, il est utile maintenant de soulever cette question, à l’heure où après l’échec à New-York de la conférence de révision du traité de non-prolifération nucléaire, la question de l’interdiction des armes nucléaires va se poser.
    C’est un sujet dont on parle peu : à part une petite (...)

  • Analyses d’air en région parisienne, chiffres étonnants concernant l’aluminium et audition publique sur les épandages aériens en Californie.

    24 janvier 2015, par Daniel Hofnung

    Les analyses : ce sont des analyses d’air ambiant faites par AIRPARIF, autour de la centrale d’incinération d’Ivry-Paris 13 (une des plus grosses d’Europe), pour caractériser « les niveaux de métaux et particules ». Certaines mesures font suite à des demandes faites par des associations.
    L’audition publique en Californie, c’est sur les traînées laissées par les avions et leurs conséquences environnementales.
    Les mesures de particules et de métaux ont été faites du 16 septembre au 27 octobre 2013, sur 3 sites à Ivry-sur-Seine (de 250 m à 1,8 km de la centrale), un site à Charenton (1,1 km de la centrale, de (...)

  • Produire de l’énergie avec quelques grammes de nickel, les transmutations biologiques...

    23 décembre 2014, par Daniel Hofnung

    Et si la transition énergétique était différente de ce que nous attendons ?
    Pour le courant écologiste, le courant altermondialiste et plus généralement pour tous ceux qui se mobilisent actuellement en prévision de la tenue de la COP 21 à Paris l’an prochain, il est essentiel de diminuer massivement notre consommation d’énergie fossile, et pour cela, de réduire notre consommation d’énergie, tout en faisant appel aux énergies renouvelables.
    La parution récente sur « Wikileaks » (le site fondé par Julian Assange) d’un article sur un procédé de production d’énergie non-polluant, s’apparentant à la « fusion (...)

  • Comment la forêt peut faire revenir l’eau et restaurer le climat

    29 novembre 2014, par Daniel Hofnung

    La terre, actuellement saccagée et mise à mal, peut être belle à nouveau : le film de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado, « le sel de la terre », en montre un exemple réussi.
    Avec le réchauffement climatique, nous constatons la dégradation croissante de notre environnement : zones asséchées, événements climatiques violents, érosion des sols, inondations catastrophiques.
    La solution couramment avancée est la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Pourtant, la solution apportée dans la vallée du rio Doce, au Brésil, à plusieurs des phénomènes évoqués plus haut a montré qu’ils avaient d’autres (...)

0 | 10 | 20

Crédits et mentions légales . Propulsé par SPIP . Conception : ATTAC France . Design & Réalisation : LEKTUM .