Le beau jeune homme condamné

Evelyne PERRIN, membre du Conseil scientifique d’ATTAC

vendredi 30 janvier 2015, par Groupe Société-Cultures.

Il était debout sous sa casquette bordée de fourrure
Dans le wagon bondé adossé à la fenêtre
Yeux immenses et intenses, arcade si altière

Un nez aquilin, un joli visage de chérubin
Ressemblant tellement à mon fils chéri
Cette douceur, cette beauté saisissante

Je le regardais mais pas lui, tout à ses pensées
Quel avenir aurait-il dans ce pays qu’il croyait sien
Lui dont les parents avaient franchi les océans ?

Si jeune et déjà condamné, sauf un hasard,
Au deal, aux mafias, ou au chômage, au zonage
Qu’avait-il donc fait pour mériter ce destin ?

Il était si jeune, son regard si brillant,
Dans sa beauté, son innocence et sa fraîcheur
Déjà condamné mais il ne le savait pas

En admirant sa beauté, j’avais les larmes aux yeux
Je savais quel sort lui avait été réservé, d’emblée,
Sauf à se battre, se rebeller, tout cramer,

Sauf à partir, à fuir cet avenir tout tracé
A s’échapper de la nasse déjà tissée pour lui
Ou à prendre son destin en mains et le construire

1 Message

  • Le beau jeune homme condamné Le 31 janvier 2015 à 16:20, par schmilblick

    Encore faut-il nous donner les clefs pour prendre son destins en mains !
    Apprendre à ne pas avoir peur quand on a pris une décision pour s’assumer, même quand on ne sait pas tout .....................

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Crédits et mentions légales . Propulsé par SPIP . Conception : ATTAC France . Design & Réalisation : LEKTUM .