Franc CFA : le limogeage de Kako Nubukpo est inacceptable

Texte de soutien

lundi 25 décembre 2017, par Groupe Afrique.

Kako Nubukpo, économiste et ancien ministre de la prospective togolais, a été démis de ses fonctions de directeur de la Francophonie économique et numérique au sein de l’OIF. A cause d’une publication critique à l’égard du franc CFA, à l’occasion de l’intervention du président Macron à l’université de Ouagadougou, où il a été interpelé sur ce sujet par des étudiants (1).

Sous sa direction, un ouvrage a été publié sur cette question : Sortir l’Afrique de la servitude monétaire. À qui profite le franc CFA ?, Kako Nubukpo (dir.), Martial Ze Belinga, Bruno Tinel, Demba Moussa Dembele, Paris, La Dispute, 2016 (2)
Kako Nubukpo a contribué au séminaire « Afrique-Europe les effets du colonialisme » à l’université européenne des mouvements sociaux (Toulouse, août 2017) et sa communication a été très appréciée des participants (3).
La question de la souveraineté monétaire des pays d’Afrique francophone mobilise fortement les progressistes du Sud : les budgets étatiques et les économies de cette zone pâtissent grandement du centralisme autoritaire de la gestion actuelle du franc CFA.

Pour toutes ces raisons, nous assurons Kako Nubukpo de notre soutien chaleureux et demandons à la direction de l’OIF sa réintégration dans ses fonctions professionnelles. Il importe également que la gauche française et le mouvement social dans ses diverses composantes contribuent activement à la fin de l’omerta sur le franc CFA, en collaboration avec les représentant(e)s des peuples concernés.
Euro-Franc CFA, même combat. Le débat doit se mener dans les deux cas, sur ces monnaies uniques et destructrices de souveraineté et de développement !

Intervenant(e)s au séminaire « Afrique-Europe les effets du colonialisme »
(université européenne des mouvements sociaux de Toulouse, 24 août 2017) et leurs organisations
Karine Ballon spécialiste des relations franco-ivoiriennes
Jacques Berthelot membre du Conseil scientifique d’Attac France
Martine Boudet membre du Conseil scientifique d’Attac France, coordinatrice de l’ouvrage Urgence antiraciste
Christian Delarue militant altermondialiste et antiraciste (MRAP)
Marcel Leroux président du comité local d’Attac Toulouse
Marie Paule Murail membre d’Attac France, ancienne co-présidente de la Fadm/Artisans du monde
Claude Quemar secrétaire général du CADTM France

Avec le soutien d’Attac Togo, du CADTM France, de la Coalition nationale NON AUX APE et du Front anti APE anti CFA (Sénégal), du groupe Afrique (Attac France)

Communiqué du Front anti-APE-anti CFA, « Limogeage de Kako, FRANCE DEGAGE » https://fraternafrique.wordpress.com/2017/12/13/limogeage-de-kako-france-degage-front-anti-ape-anti-cfa/

Déclaration de soutien à Kako Nubukpo (Conférence de Dakar sur le franc CFA, 16 12 2017) https://fraternafrique.wordpress.com/2017/12/21/declaration-de-soutien-a-kako-nubukpo-conference-sur-le-franc-cfa/

Fanny Pigeaud, « Le délit d’opinion de Kako Nubukpo, la critique du franc CFA » (Mediapart, 18 12 2017) https://www.mediapart.fr/journal/economie/181217/le-delit-d-opinion-de-kako-nubukpo-critique-du-franc-cfa

Article de soutien (in L’Humanité), « Le franc cfa oui, le franc parler non »
https://humanite.fr/le-franc-cfa-oui-le-franc-parler-non-647022

Tribune : « Franc CFA, le débat interdit ? » Bureau de l’association Les amis de Veblen – Lyon
http://lvsl.fr/tribune-franc-cfa-debat-interdit
--------------------------------------------------------------------------------------

(1) http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/11/29/franc-cfa-m-macron-il-ne-faut-pas-dormir-sur-la-natte-des-autres_5221951_3212.html
(2) https://www.decitre.fr/livres/sortir-l-afrique-de-la-servitude-monetaire-9782843032806.html?utm_source=affilae&utm_medium=affiliation&utm_campaign=revues#ae228
(3) https://blogs.attac.org/groupe-afrique/article/afrique-europe-les-effets-du-colonialisme

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Crédits et mentions légales . Propulsé par SPIP . Conception : ATTAC France . Design & Réalisation : LEKTUM .