Réunion de relance de la Commission Migrations (8 mars 2016)

mardi 29 mars 2016, par Martine Boudet.

12 participants étaient présents au siège d’ATTAC et 4 présents par skype. 59 personnes avaient répondu au questionnaire de relance et une dizaine s’est déclarée prêtes à participer à l’animation de cette commission. Beaucoup sont impliqués dans des associations ou organisations de soutien aux migrants. Ces expériences sont très variées et très riches.

Aujourd’hui la liste migrations comprend 120 abonnés mais une confirmation des inscrits sera utile. La Commission était en sommeil depuis plus d’un an faute de ressources pour son animation. C’était auparavant un lieu de réflexion et de soutien aux initiatives, elle a fonctionné quelques années et produit :

- divers communiqués

-un livre « Pour une politique ouverte de l’immigration » transmis en annexe au présent compte-rendu.

-un soutien à différents mouvements, en particulier aux sans papiers.

Des Comités locaux ont sollicité le Conseil d’administration d’ATTAC qui a souhaité relancer cette commission, estimant qu’ATTAC pouvait avoir un apport spécifique sur cette question de plus en plus stratégique.

Un « tour de table » a permis de faire le point sur les attentes des participants et de regrouper certaines thématiques de travail pour cette commission :

Faire un état des lieux de ce qui se passe, partager cette information et travailler à construire une convergence. Elargir cet état des lieux au niveau européen. S’appuyer sur les réseaux existants. Multiplier les contacts.

Comprendre ce qui se passe, trouver des solutions, peser sur le gouvernement. On constate actuellement une insuffisance de réaction politique au discours officiel sur ce sujet.

Elaborer une vision politique. ATTAC doit être dans ce mouvement. La crise des réfugiés est l’un des éléments de la crise globale actuelle (économique, écologique, sociétale…). Les participants qui avaient lu le livre d’ATTAC trouvaient qu’il était toujours pertinent sur certains points et à actualiser sur d’autres. ATTAC doit faire une relecture critique de ce livre.

Reprendre le principe de l’éducation populaire, vu le déficit des média et de la société en général sur ce sujet. On a l’impression que la société est bloquée par le FN mais des gens sont disposés à s’investir.

Des participants demandent que des migrants et leurs associations soit associés à ces objectifs.

A la demande du comité local Paris Centre un atelier sur cette thématique est prévu lors de la prochaine CNCL le 2 avril au matin.

Une réunion est prévue début avril au CRID pour préparer une intervention du réseau « des ponts pas des murs » à l’Université d’été commune à ATTAC et au CRID de juillet 2016 à Besançon.

Suite à cette discussion sur les attentes des participants, la commission se fixe les objectifs suivants :

-Actualiser et rééditer le livre « Pour une politique ouverte de l’immigration ». Pour cela, les membres de la commission sont invités à lire ou relire ce livre afin de lister les points à retravailler.

-Organiser le partage des informations. Dans un premier temps on pourrait tenir à jour un calendrier des actions des participants dans ce domaine.

-Préparer un article à diffuser aux adhérents pour marquer la relance de la commission d’ATTAC. Il poserait les questions impliquées par l’actualité de l’immigration, à Calais en Grèce et par rapport à l’Union européenne.


Prochaine réunion mardi 5 avril 2016 à 20h au siège d’ATTAC et sur skype. A l’ordre du jour, point sur le livre et sur un texte de présentation de la relance de la commission pour information aux adhérents.

Crédits et mentions légales . Propulsé par SPIP . Conception : ATTAC France . Design & Réalisation : LEKTUM .