Procès Martine Landry

« délit de solidarité »

lundi 5 février 2018, par Danièle Touati.

Le procès se tiendra le 14 Février au tribunal correctionnel de Nice.
Accusation :« Avoir facilité l’entrée en France de deux mineurs en situation irrégulière ».

Le 28 juillet 2017, la police italienne a renvoyé, à pied, deux mineurs non accompagnés vers la France. Martine Landry les a récupérés au poste frontière Menton/Vintimille du côté français pour les accompagner à la Police aux frontières.
Ils ont, ensuite, été pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance.

Engagée auprès d’Amnesty International France depuis 2002, Martine Landry est en charge pour l’ organisation d’une mission de conseil juridique auprès des demandeurs d’asile et d’observation du respect de leurs droits à la frontière entre la France et l’Italie. Elle travaille avec l’ANAFÉ (Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Crédits et mentions légales . Propulsé par SPIP . Conception : ATTAC France . Design & Réalisation : LEKTUM .