Lutter pour l’égalité hommes-femmes, c’est faire reculer la mondialisation libérale

dimanche 24 octobre 2010, par Commission Genre .

La mondialisation frappe les hommes et les femmes, mais avec des effets différents parce que leur situation dans la société diffère. Les coûts et les bénéfices de la croissance des flux monétaires, du commerce des biens et services, et du marché du travail sont inégalement répartis entre le Nord et le Sud, entre les travailleurs, qualifiés ou non, et entre les femmes et les hommes.

Il apparaît donc indispensable de prendre en compte la dimension des rapports sociaux de sexe dans l’analyse des mécanismes de la mondialisation libérale et dans l’expression de propositions pour un autre monde. Il ne s’agit pas d’opposer les hommes et les femmes, mais de les associer pour la construction d’un
monde meilleur.

Lire le 4 pages :

PDF - 27.3 ko

Crédits et mentions légales . Propulsé par SPIP . Conception : ATTAC France . Design & Réalisation : LEKTUM .