Petite boîte à outils du travail collaboratif via Internet

Questions (et réponses) que se sont posées des militants

dimanche 1er septembre 2013, par AlterVillage d’Attac.

Cet article est issu de deux ateliers proposés à l’AlterVillage en 2012 et en 2013.

  • Listes électroniques
    • Qu’est ce qu’une liste électronique ?
    • Qu’est ce qu’une liste de diffusion ?
    • Qu’est ce qu’une liste de travail ou de discussion ?
    • Petits conseils avant de créer une liste
    • Comment créer une liste électronique ?
  • Messagerie
    • Comment envoyer de « grosses » pièces jointes ?
    • Comment ne pas être noyé sous les courriels ?
    • Où créer une adresse de messagerie ?
  • Partage de fichiers
    • Publier des photos en ligne
    • Quel format utiliser pour être sûr que mes destinataires puissent lire un document ?
  • Rédaction collaborative
    • Comment rédiger un texte de manière collaborative ?
    • Quels autres outils existent-ils pour travailler de manière collaborative ?
    • Qu’est ce qu’un wiki et à quoi cela sert-il ?
  • Sondages et prise de décision collective
    • Comment faire des sondages via Internet ou comment demander son avis à plusieurs personnes en vu d’une prise de décision ?
    • Comment décider d’une date de réunion ?
  • Téléphonie en ligne
    • Quels outils utilisés pour organiser une réunion à distance ?
    • Existe-t-il des alternatives à Skype ?
  • Logiciels libres
    • Où puis-je trouver des logiciels libres répondant à mes besoins ?
    • Comment utiliser ses logiciels libres sur n’importe quel ordinateur ?
  • Protéger sa vie privée sur Internet
    • Qu’implique la « gratuité » des services Internet ?
    • Qu’est ce que le cloud et à quoi cela sert-il ?
    • Que faire dans Mozilla Firefox pour limiter ses traces sur Internet ?
    • Comment naviguer de manière sure sur le web ?
    • Quels sont les moteurs de recherche alternatifs à Google ?
    • Logiciels qui contournent le programme PRISM de la NSA
    • Qu’est ce que Tor ? Quand et comment l’utiliser ?

Listes électroniques

Qu’est ce qu’une liste électronique ?

Une liste permet à un groupe de personnes de communiquer par l’intermédiaire du courrier électronique.

Les abonné-e-s envoient leurs messages à l’adresse de la liste, lesquels sont ensuite redistribués à tou-te-s les abonné-e-s de la liste par un serveur gestionnaire de la liste.

Cet outil permet d’envoyer un courriel à un grand nombre d’abonnés et à ceux-ci de s’inscrire ou se désinscrire. Différents services sont associés aux listes, comme l’archivage, des mécanismes de modération, etc.

On distingue les listes de discussion (ou de travail) et les listes de diffusion.

Qu’est ce qu’une liste de diffusion ?

C’est une liste unidirectionnelle : seul l’administrateur de la liste peut envoyer des messages aux abonnés (lettres d’informations, bulletins, newsletters, ...)

PNG - 86.5 ko
Une liste de diffusion

Qu’est ce qu’une liste de travail ou de discussion ?

C’est une liste interactive : chaque abonné peut participer à la liste en envoyant un message à l’ensemble des abonnés.

Les listes interactives peuvent être modérées : une personne, appelée le modérateur, vérifie et donne son accord pour tout nouveau message envoyé sur la liste, ou pour toute demande d’abonnement ou de désabonnement, suivant les paramètres définis à la création de la liste par son propriétaire.

PNG - 48.2 ko
Une liste de travail (ou de discussion)

Petits conseils avant de créer une liste

Une liste électronique n’est qu’un outil parmi tant d’autre. Son utilisation ne peut pas résoudre les problèmes d’organisation inhérents au fonctionnement d’un groupe. Comme une réunion, une liste s’anime. Il faut définir précisément à quoi va servir la liste et s’assurer que son objet est clair pour tous les utilisateurs. Une absence ou une surabondance de courriels peuvent indiquer que l’objet de la liste n’est pas explicite pour tous les utilisateurs. Ecrire un petit texte d’introduction à envoyer à tous les nouveaux peut être une bonne idée. Ce petit texte peut, par exemple, rappeler l’importance de l’objet d’un courriel, la démarche à suivre pour envoyer de « grosses » pièces jointes, l’utilité d’écrire certains messages en privé plutôt que sur la liste...

Comment créer une liste électronique ?

- Riseup.net : militant libertaire anglo-saxon et en anglais (traduction partielle et approximative en français). L’hébergement de listes est soumis à validation (selon la disponibilité des gestionnaires, attendre entre 2 et 7 jours pour la validation de la liste).
- L’Autre Net : militant et en français (créé par l’équipe de Altern.org).
- Boum.org : site libertaire français.
- Attac (attac.technique@attac.org) : les comités locaux d’Attac et les collectifs proches peuvent contacter l’équipe technique d’Attac pour demander la création de listes (attac.technique@attac.org)

Voir aussi : liste de services alternatifs

Messagerie

Comment envoyer de « grosses » pièces jointes ?

On va utiliser un espace de stockage en ligne où chacun viendra chercher le fichier en question. Il ne semble pas exister de version libre de ce service. Pour le moment, on peut donc utiliser :
- YouSendit : propriétaire.
- SendSpace : propriétaire.
- Service d’envoi de fichiers de Free : propriétaire et plein de pubs.
- Wuala : permet de stocker des fichiers de manière sécurisée (nécessite l’installation d’un logiciel sur son ordinateur).

Remarque : comme indiqué ces espaces sont gérés par des entreprises, il est important de ne pas utiliser ces sites pour transmettre des informations « sensibles ».

Remarque (2) : les versions récentes du logiciel de messagerie Thunderbird intègrent un outil « FileLink » qui permet de s’intégrer très facilement différents outils d’envoi de fichiers, dont YouSendit (plus d’informations ici).

Comment ne pas être noyé sous les courriels ?

Utilisez les règles de messages ou règles de tri de votre webmail ou logiciel de messagerie pour différencier les courriels : placez automatiquement les lettres d’information dans un dossier spécial, les blagues dans un autre... Ne laissez dans la boîte de réception les courriels que vous jugez prioritaires : ceux qui vous sont personnellement adressés et nécessitent un traitement rapide.

Sur le site arobase.org, vous trouverez de nombreuses explications en fonction de votre gestionnaire de messagerie ainsi que beaucoup de petits conseils pour rédiger et gérer vos courriels.

Où créer une adresse de messagerie ?

- Riseup.net : militant libertaire anglo-saxon et en anglais (traduction partielle et approximative en français). L’hébergement de courriels est soumis à une validation : un parrainage par deux personnes est nécessaire.
- Autistici/Inventati : militant et en anglais.

Partage de fichiers

Publier des photos en ligne

Il est possible de publier des galeries photos en ligne sur différents services, lesquels appartiennent majoritairement à des structures commerciales.
- Flickr : propriétaire, appartient à Yahoo !
- Tumblr : propriétaire.

Quel format utiliser pour être sûr que mes destinataires puissent lire un document ?

Le format PDF est un format universel et standardisé.
Plusieurs logiciels permettent de lire les fichiers PDF :
- Sumatra PDF : logiciel libre pour Microsoft Windows ;
- Evince : logiciel libre pour GNU/Linux et Microsoft Windows ;
- Foxit Reader, Adobe Acrobat Reader : logiciels propriétaires.

Pour créer des PDF à partir de vos documents, plusieurs solutions existent :
- PDFcreator : permet de configurer une imprimante virtuelle qui permettra de générer des PDF. Pour créer un PDF, il suffira d’imprimer le document et de sélectionner l’imprimante « PDFcreator » ;
- OpenOffice.org / Libre Offre permettent d’exporter au format PDF directement (icône PDF dans la barre d’outils).

Remarque : un fichier au format PDF n’est pas modifiable par celui qui le reçoit. Si vous devez envoyer un document que vos destinataires puissent modifier, envoyer-le sous plusieurs formats ou utilisez un outil de rédaction collaborative.

Rédaction collaborative

Comment rédiger un texte de manière collaborative ?

« EtherPad » est un éditeur de texte collaboratif en temps réel. Il permet à plusieurs personnes de partager un texte en cours d’élaboration. Les contributions de chacun apparaissent immédiatement sur l’écran de tous les participants et sont signalées par des couleurs différentes. Une fenêtre de messagerie instantanée est également disponible.

Ce type d’outil peut par être utilisé pour écrire des compte-rendu de réunion en temps réel (par exemple pour les réunions téléphoniques) ou simplement pour écrire un texte à plusieurs.

Une fois le Pad mis en place, il suffit de communiquer l’adresse à tous les participants.
- Framapad : simple.
- Riseup Pad.
- Pad Attac.

Remarque : les Pad sont régulièrement supprimés, après un certain temps. Cet outil ne doit pas être utilisé pour archiver des données. Par défaut, l’accès au Pad n’est pas limité, il faut toutefois connaître l’adresse pour y accéder.

Quels autres outils existent-ils pour travailler de manière collaborative ?

Framalab est une plateforme qui regroupe plusieurs outils de travail collaboratif dont Framadate et Framapad. On trouve également Framacalc qui est une feuille de calcul collaborative. Enfin, on peut aussi découvrir Framamindmap qui est un logiciel de carte heuristique.

Qu’est ce qu’un wiki et à quoi cela sert-il ?

Un wiki est un site web dont les pages sont modifiables par les visiteurs afin de permettre l’écriture et l’illustration collaboratives des documents numériques qu’il contient. Il est ainsi très facile de modifier les données mises en ligne ainsi que d’en mettre de nouvelles. Il peut servir comme mémoire ou système d’archivage de données d’un groupe.

Cet outil est complémentaire du « Pad ».
- On peut en créer un en faisant la demande auprès de Boum.org.
- Les comités locaux et collectifs proches d’Attac peuvent faire la demande de création de Wiki (public ou privé) auprès de l’équipe technique : attac.technique@attac.org.

Sondages et prise de décision collective

Comment décider d’une date de réunion ?

Il existe divers outils type « Doodle » qui permettent de se mettre d’accord sur une date.
- Framadate : très simple, francophone
- Papillon : en français

Comment faire des sondages via Internet ou comment demander son avis à plusieurs personnes en vu d’une prise de décision ?

- Framadate : outil simple, il permet de recueillir des avis facilitant ensuite la prise de décision
- LimeService : service en ligne permettant de créer des sondages complexes. Ce type d’outil est réservé a des situations particulières. Le service est gratuit pour les 25 premières personnes participant au sondage, il faut ensuite acheter des réponses additionnelles. Ce service est basé sur le logiciel libre LimeSurvey.

Téléphonie en ligne

Quels outils utilisés pour organiser une réunion à distance ?

Pour organiser une réunion à distance, l’outil le plus connu est le logiciel Skype. Chacun des participants doit installer ce logiciel sur son ordinateur. Puis, un des participants à la réunion va inviter les autres à une « conférence ». Skype est un logiciel gratuit (pour les services standards) mais propriétaire.

Existe-t-il des alternatives à Skype ?

En attendant Framatalk, il existe Mumble ou bien Jitsi.

Logiciels libres

PNG - 7.3 ko

Où puis-je trouver des logiciels libres répondant à mes besoins ?

Le site Framasoft.net répertorie plus de 1 600 logiciels. Classés par genre, ils sont tous rapidement décrits en français !

Comment utiliser ses logiciels libres sur n’importe quel ordinateur ?

La Framakey est une compilation de Logiciels Libres pour Windows, prêts à l’emploi sur clef USB qui facilite la vie des utilisateurs nomades. Son objectif est de vous proposer les meilleurs des Logiciels Libres sous système Windows, préinstallés et prêts à être utilisés directement depuis votre clef USB. Par conséquent, vous n’avez rien à installer, et l’utilisation des logiciels se fait de façon sécurisée et sans laisser d’informations personnelles sur les machines sur lesquelles vous utilisez votre Framakey.

Protéger sa vie privée sur Internet

D’une manière générale, il faut prendre en compte le fait qu’il est difficile pour des utilisateurs lambdas d’agir de manière complètement anonyme sur Internet. Les outils présentés ici visent à diminuer les traces.

Qu’implique la « gratuité » des services Internet ?

De manière générale, il faut avoir conscience que les services « offerts » par des entreprises sur Internet s’inscrivent dans des modèles économiques marchands (nécessité de faire du profit). La gratuité du service doit donc être « compensé » par une rémunération par ailleurs (publicité, vente de données, ...). On peut résumer ceci en une phrase : « si tu n’est pas client, c’est que tu es le produit ». C’est pourquoi des structures à but non lucratif notamment comme Framasoft ou Wikipédia ont besoin de nos dons pour fonctionner.

Qu’est ce que le cloud et à quoi cela sert-il ?

Le « cloud » (de « cloud computing », traduisible par « informatique en nuage ») correspond communément à des services de stockage de données en ligne disposant généralement de mécanismes de synchronisation entre différents équipements (ordinateurs, téléphones portables, etc.). L’accès aux fichiers ou données dans les « clouds » peuvent se faire notamment via un site Web et permettent de faire du partage de fichiers simplement. Les solutions de « cloud » les plus connues appartiennent à des multinationales (Google, Microsoft, Yahoo !, Amazon, Apple, etc.). Dans la mesure où les données sont stockées en ligne, chez un fournisseur de service, il faut avoir conscience que l’on ne peut pas vraiment savoir ce qui sera fait des fichiers. Il est donc déconseillé d’utiliser ce type de service pour y stocker des données confidentielles ou privées.

Que faire dans Mozilla Firefox pour limiter ses traces sur Internet ?

Il est possible de mettre en œuvre quelques astuces pour que son navigateur web laisse le moins possible de traces possibles. Nous conseillons ici l’utilisation du logiciel Mozilla Firefox, qui est un logiciel libre, développé par une fondation à but non lucratif.

Firefox dispose aussi d’une option « ne pas me pister » qui permet d’indiquer aux sites web, particulièrement publicitaires, que l’on ne souhaite pas voir tracées ses habitudes de navigation. Documentation pour activer cette option.

Pour ne pas afficher les publicités, il est possible d’utiliser « Adblock Plus », un module complémentaire pour Mozilla Firefox. Il suffit de se rendre sur cette page et de cliquer sur « Installer sur Firefox ». Une fois le module installé, la grande majorité des publicité seront masquées.

Comment naviguer de manière sure sur le web ?

Pour que ses communications sur le web ne puissent pas être interceptées, il est préférable de consulter des sites sécurisés, dont les adresses commencent par « https:%%//%% ». Dans ce cas, une icône représentant un cadenas est affichée dans la barre d’adresse. Il est possible d’indiquer à Mozilla Firefox que l’on souhaite automatiquement visiter des sites sécurisés en installant le module « HTTPS Everywhere ». Pour l’installer, il faut se rendre sur la page et cliquer sur « Install in Firefox ».

Il est en outre possible d’installer le module « WOT » qui permet d’ajouter une indication subjective sur le risque potentiel d’un site web.

Quels sont les moteurs de recherche alternatifs à Google ?

Il existe quelques moteurs de recherche alternatifs, qui offrent un meilleur respect de la vie privée :
- DuckDuckGo.
- Startpage.
- MetaGer.

Logiciels qui contournent le programme PRISM de la NSA

PRISM le programme mis en place par la NSA, les services secrets étasuniens, vise à écouter et à collecter des données sur les échanges électroniques mondiaux. L’existence de ce programme a été révélée par Edward Snowden, ancien consultant pour la NSA. Dans le cadre du programme PRISM, une écoute des grands services en ligne proposés par les grandes sociétés étasuniennes (Google, Microsoft, Apple, Yahoo !, etc.) est mise en place.

Afin de se protéger contre ces écoute, l’EFF Electronic Frontier Foundation »), une fondation à but non lucratif travaillant sur les questions de liberté d’expression sur Internet, a mis en place un annuaire des solutions qui permettent de se protéger contre les mises sur écoute par la NSA. Cette liste présente de nombreux outils alternatifs dans différentes catégories (navigateur Web, solution de messagerie instantanée, moteur de recherche, etc.).

PRISM Break

Qu’est ce que Tor ? Quand et comment l’utiliser ?

Tor est un logiciel permettant d’anonymiser ses communications sur Internet. Il permet ainsi de cacher à un site web ou à un correspondant notre provenance exacte. Pour naviguer de manière anonyme, il est conseillé d’utiliser « Tails ». Il s’agit d’un système d’exploitation dans lequel différents outils sont pré-configuré pour assurer son anonymat sur Internet.

Pour l’utiliser, il faut se rendre sur le site puis cliquer sur l’icône « Télécharger Tails ». Il s’agit d’un système d’exploitation qui fonctionne sans installation et sans laisser de trace sur sa machine. Pour cela, il faut graver un CD, le mettre dans son ordinateur et ensuite redémarrer. Tails devrait démarrer automatiquement et offrir l’accès aux outils de base pour naviguer anonymement sur le web.

Pour plus d’informations sur le projet, pour le télécharger ou accéder à la documentation.

8 Messages

  • Petite boîte à outils du travail collaboratif via Internet Le 12 septembre 2012 à 23:44, par Irène Pergent

    bravo et merci pour ce compte-rendu qui a éclairci mes idées car quand j’avais repris mes notes, ce n’était pas aussi clair que quand je vous écoutais !...
    encore bravo pour l’altervillage : j’y ai passé de très bonnes journées (et soirées !) avec des rencontres super sympa
    A bientôt
    Irène

    Répondre à ce message

  • Petite boîte à outils du travail collaboratif via Internet Le 18 septembre 2012 à 15:52, par Marine

    bonjour,

    bravo et merci pour ce super article. Il est rare de trouver autant d’informations utiles et claires sur un sujet aussi vaste...

    Une petite question : connaissez-vous le moyen d’ouvrir un fichier pdf envoyé par yousendit ? Impossible d’ouvrir ce fichier malgré l’installation du serveur.

    Merci.

    Marine

    Répondre à ce message

    • Petite boîte à outils du travail collaboratif via Internet Le 19 septembre 2012 à 08:52, par Olivier Tétard

      Salut,

      Une petite question : connaissez-vous le moyen d’ouvrir un fichier pdf envoyé par yousendit ? Impossible d’ouvrir ce fichier malgré l’installation du serveur.

      Un fichier envoyé PDF par YouSentIt doit s’ouvrir comme les autres fichiers PDF une fois téléchargé. Quel visionneuse de PDF utilises-tu ? Est-ce que tu as une erreur affichée lors de l’ouverture du fichier ?

      Olivier ;

      Répondre à ce message

  • Petite boîte à outils du travail collaboratif via Internet Le 27 juin 2013 à 22:33, par jcperirn

    Bonjour
    Merci pour cette petite liste. Est-ce que vous pourriez compléter cette liste avec autres moyens, tels que pétition en ligne, facebook, twitter ?
    Cordialement
    PS : pour info il y a une coquille dans le sommaire, sur le lien qui pointe vers la section « Sondages ».

    Répondre à ce message

    • Petite boîte à outils du travail collaboratif via Internet Le 16 juillet 2013 à 09:30, par Olivier Tétard

      Salut,

      Merci pour cette petite liste. Est-ce que vous pourriez compléter cette liste avec autres moyens, tels que pétition en ligne, facebook, twitter ?

      Ce texte est le compte-rendu d’un atelier qui s’est tenu à l’AlterVillage l’an dernier dont l’objectif était de traiter principalement des alternatives aux grands outils propriétaires et commerciaux (Facebook, suite bureautique de Google, etc.).

      Un atelier similaire aura lieu lors de la prochaine édition, on essayera d’en profiter pour actualiser cette boite à outils.

      PS : pour info il y a une coquille dans le sommaire, sur le lien qui pointe vers la section « Sondages ».

      Merci pour cette remarque, le sommaire est désormais corrigé.

      Olivier ;

      Répondre à ce message

  • Petite boîte à outils du travail collaboratif via Internet Le 4 octobre 2013 à 22:19, par Farcy

    Bonjour,

    Je signale également le logiciel libre Owncloud, que j’utilise maintenant pour une association depuis quelques mois et qui est clairement un outil abouti très professionnel de travail collaboratif.

    Cela remplace très efficacement un service comme google, y ajoutant une dimension de travail par groupe, et n’utilisant que des standards ouverts, ce qui permet de nombreuses synchronisations facilement.
    (Fichiers, agendas, Carnets d’adresses, ...)

    Et la communauté y intégrant des modules est très active.

    Je vous invite à l’essayer, à diffuser l’information.

    Librement,

    Jacques-Olivier
    www.college-montessori.org

    Répondre à ce message

  • Petite boîte à outils du travail collaboratif via Internet Le 2 novembre 2013 à 18:43, par Hamon

    Comment envoyer de « grosses » pièces jointes :
    Pour info, j’ai utilisé "Wetransfer", ça marche bien, et pas de pub... A essayer.
    Christian Hamon

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Crédits et mentions légales . Propulsé par SPIP . Conception : ATTAC France . Design & Réalisation : LEKTUM .