Situations non démocratiques

Dernier ajout : 4 janvier.

Ici, on parle des limites ou obstacles à notre démocratie (oligarchie élective, présidentialisation, etc ). Ils peuvent être de toute sorte, jusqu’à interroger le néo-libéralisme. Le lien entre l’obstacle et la démocratie, l’impact négatif doivent au minimum être énoncés.

Articles de cette rubrique

  • SOS Droits démocratiques en péril

    4 janvier, par Martine Boudet

    La campagne des Gilets jaunes s’avère, de l’avis majoritaire, une bouffée d’oxygène dans le bras de fer qui oppose depuis des années l’oligarchie au pouvoir et les forces populaires.
    Pour sortir du cycle de la répression d’Etat, des échecs et de la montée subséquente de l’extrême-droite, il reste à proposer aux mobilisations, qu’elles soient spontanées ou organisées, des cadres de débat adaptés à la nouvelle donne. Le paradigme démocratique est devenu incontournable à cet égard. (...)

  • Pour un contrôle démocratique de la gestion des affaires publiques

    Plan de cette contribution : I - De quelques affaires politico-financières symbolisant les dérives démocratiques II - Les dévoiements du système public républicain et démocratique français. III - Une tendance générale du néolibéralisme : l’accaparement oligarchique de l’Etat IV - Pour une reconquête démocratique de la gestion des affaires publiques
    Si la République vise via la démocratie la cohésion sociale et le bien commun, il faut remarquer qu’avec la montée des inégalités la dégénérescence et de la (...)

  • Le Siècle

    11 janvier 2011, par Robert Joumard

    Une analyse du cercle mondain Le Siècle, pilier de l’oligarchie et des élites.
    Le Siècle est un cercle mondain, fondé en 1944 par le journaliste radical-socialiste et franc-maçon Georges Bérard-Quélin (fondateur de la Société Générale de Presse qui édite des lettres d’information professionnelle confidentielles comme La Correspondance de la presse et Le Bulletin Quotidien) (Saliba, 2005), réunissant des membres parmi les plus puissants et influents de la classe dirigeante française. On y retrouve de (...)

  • Le champ idéologique dominant

    1er octobre 2010, par Jean-Claude Bauduret

    L’idéologie de l’individu repose sur un certain nombre de valeurs venant de l’enfance de l’éducation, de l’expérience personnelle, des medias. Il y a celles qui entrent par effraction sans passer par le conscient. Le champ idéologique dominant va jusqu’à affecter notre vocabulaire : exemples à l’appui dans le texte
    Certains adversaires du tirage au opposent ce dernier à l’élection au suffrage universel, comme s’il était question de remplacer l’un par l’autre alors qu’il s’agit simplement de les combiner. (...)

  • La démocratie au coeur du combat altermondialiste

    5 juillet 2010, par Groupe Société-Cultures

    Face à la dictature des marchés, construire un projet démocratique porteur de sens ; des conditions de l’émancipation et de la démocratisation ; vers un nouvel équilibre des pouvoirs.
    Par Martine Boudet, Colette Boudou, Thierry Brugvin, Christian Delarue, Marc Delepouve, Julien Estrada, Fabrice Flipo, Albert Richez et Régine Tassi.
    Cette contribution vient en complément des Douze thèses pour la réflexion d’Attac sur la démocratie (http://www.france.attac.org/spip.php?article992). Suite à la (...)

0 | 5

Crédits et mentions légales . Propulsé par SPIP . Conception : ATTAC France . Design & Réalisation : LEKTUM .