Articles

  • Les mouvements sociaux Ouest Africains réclament un retour du FSM au Sud !

    20 juillet 2016, par Groupe Afrique

    Après plus de deux décennies de mondialisation : Quels défis de gouvernance dans un contexte de crises politiques, socio-économiques et sécuritaires et quelles réponses du mouvement social africain ?
    Déclaration finale du FSOA 2016 à Conakry
    Nous femmes, hommes, jeunes, étudiant-e-s paysan-ne-s, commerçant-e-s, chercheurs, migrant-e-s, activistes sociaux, citoyen-ne-s de l’espace Ouest Africain, mobilisés du 13 au 16 juillet à Conakry, République de Guinée, adoptons la présente déclaration à l’occasion de la 5e édition du Forum Social Ouest Africain qui a porté sur le thème central « Après (...)

  • La Guinée montre la voie (Samir Abi)

    15 juillet 2016, par Groupe Afrique

    Enfin une cinquième édition du Forum Social Ouest Africain. Plus de huit ans après la dernière édition tenue à Lomé en janvier 2008, 4000 personnes étaient mobilisées au Palais des Peuples de Conakry ce mercredi 13 juillet pour la cérémonie d’ouverture du Forum Social Ouest Africain (FSOA).
    Venus par bus ou par vol, les délégués de la Gambie, du Mali, du Nigéria, du Sénégal et du Togo ont répondu présent à l’appel de leurs homologues de Guinée. Et le succès était au rendez-vous. Tout le gratin politique guinéen était mobilisé pour l’occasion. Du plus haut sommet de l’Etat jusqu’aux citoyens (...)

  • Burkina-Faso : déclaration sur la situation nationale

    24 septembre 2015, par Groupe Afrique

    Au lendemain de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, qui a marqué le coup d’arrêt à la tyrannie et au pouvoir à vie de Blaise Compaoré, le Burkina Faso fait face à la relique la plus hideuse de ce pouvoir déchu : le régiment de sécurité présidentielle (RSP).
    En effet le RSP, avec à sa tête le fantasque Gal. Diendéré, a décidé contre toute attente d’interrompre le processus démocratique ce 16 septembre 2015, à moins d’un mois d’élections démocratiques. Sous de prétextes fallacieux, le RSP souhaite réinstaller l’ordre ancien que le peuple a largement rejeté il y a presque un an. Cette aventure (...)

  • L’accaparement des terres au Burkina-Faso (Boukary Ouédraogo)

    9 septembre 2015, par Groupe Afrique

    Sous thème : Déguerpissement au Burkina Faso : cas des riverains de l’hôpital national Blaise Compaoré
    I / Introduction En Afrique en général et au Burkina Faso en particulier, les délogements forcés ou déguerpissements constituent un phénomène courant qui ne date pas de maintenant. C’est en effet sous l’aire coloniale que cette pratique a pris forme sans qu’il existe aucune règlementation en la matière. Mais la révolution de 1984 a permis de réglementer le domaine du foncier au pays des Hommes intègres.
    Au début, les déguerpissements répondaient aux questions d’aménagement. A partir de 2005, avec (...)

  • Pillage des ressources et conflits en Afrique : Quelle réparation ? (Esmathe Gandi)

    9 septembre 2015, par Groupe Afrique

    « L’Afrique au sud du Sahara est frappée depuis un demi-siècle par la malédiction de la guerre, plus qu’aucun autre continent (...) Les deux dernières décennies du XXe siècle ont vu la guerre s’installer au quotidien, avec son économie de pillage, ses atrocités... »1 Cette phrase tirée de l’ouvrage Géopolitique de l’Afrique et du Moyen-Orient, illustre parfaitement notre thème. « Pillage des ressources et conflits en Afrique : Quelle réparation ? » Cette question à première vue très simple, soulève néanmoins quelques difficultés.
    Tout d’abord, il importe de savoir ce que l’on entend par ressources. S’agit-il de (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 50

Crédits et mentions légales . Propulsé par SPIP . Conception : ATTAC France . Design & Réalisation : LEKTUM .