Daniel Hofnung

Publié le mercredi 24 octobre 2012, par Daniel Hofnung

Ivry-surSeine (94)
63 ans
président d’ATTAC 94 (Val de Marne).
retraité (ingénieur en bâtiment dans une collectivité locale)

- membre du conseil d’administration de la coordination Eau Ile de France,
- membre du collectif 3 R (sur les déchets et contre l’incinérateur d’Ivry-Paris 13)
- membre du CA d’ATTAC depuis mai 2011

Militant à ATTAC depuis 1999, je participe au Forum Social Ivryen.

Après la lutte pour la gestion publique de l’eau au syndicat des eaux d’Ile-de-France, j’ai fait partie de la coordination Eau Ile-de-France et de la coordination nationale du FAME (Forum Alternatif Mondial de l’Eau, mars 2012). Je souhaite poursuivre cette action au sein d’ATTAC et d’une coordination européenne des mouvements de l’eau.

A Ivry se trouve le plus gros incinérateur de déchets ménagers d’Europe. Nous menons une action contre sa reconstruction avec le collectif 3R (Réduire-Réutiliser-Recycler).

Je représente ATTAC dans deux collectifs luttant pour la paix : OTAN-Afghanistan (contre l’OTAN) et ICAN (Campagne Internationale pour l’Abolition des armes Nucléaires). Les dépenses d’armement alimentent la dette, il faut rompre avec le recours à la force et désarmer.

Je souhaite développer au sein d’ATTAC l’action pour le désarmement, une rupture radicale avec le consumérisme et le bien-vivre.

  • Le 17 décembre 2012 à 16:50, par Daniel Hofnung adhérent 16209, membre du CA

    Je donne ici quelques précisions :
    - le texte est court, concis, je m’en suis tenu strictement aux 1500 caractères prescrits, donc j’ai pas mal réduit ce que j’avais écrit à l’origine.
    - parrainage de mon Comité Local : nous en avons parlé, et convenu que si la dernière fois (je suis sortant du CA actuel) le parrainage était utile, cette fois-ci on ne me jugerait pas sur cela mais sur ce que j’ai fait au CA. Le consensus a été que le parrainage ne servait à rien pour un sortant. Donc il n’y en a pas, même si il y a accord !
    Ce que j’ai fait est dans le texte, très résumé. Depuis, je continue, à part mon comité local, la participation au mouvement européen de l’eau (suite à la réunion de Florence). Et les activités pour la paix en particulier pour mettre en place une campagne internationale pour l’interdiction de l’arme atomique (du modèle de celle sur les armes chimiques et sur les mines anti-personnelles) et pour préparer le FSM de Tunis sur ces questions. Sur les déchets, une victoire du collectif de Romainville avec lequel nous sommes associés : l’action a permis que le Conseil d’Agglomération rejette le projet d’usine de tri mécano-biologique des ordures ménagères. La lutte continue !

Répondre à cet article

Crédits et mentions légales . Propulsé par SPIP . Conception : ATTAC France . Design & Réalisation : LEKTUM .